Dimanche 19 novembre

UN DIMANCHE GOURMAND

Ateliers et dégustations de 10h00 à 12h30 :
  • ÉCHANGES POUR UNE TERRE SOLIDAIRE : ateliers pour une alimentation saine et responsable. Animations autour de la pyramide alimentaire éco-responsable et animation « vélo smoothies ». Retrouvez le stand Échanges pour une Terre Solidaire le samedi 18 et le dimanche 19 dans le Hall de La Faïencerie
  • Contre le gaspillage alimentaire : des étudiants du Lycée Jules Uhry, BTS ESF (Economie Sociale Familiale) rencontrent le public pour échanger.
  • ÉDITIONS NAPODRA : Une histoire d’œufs ! À cuisiner et à déguster.
  • CHOCOLATS Roland VAULÉON, Saint-Maximin : Stand gourmand, vente et dégustation.Les démonstrations seront accompagnées de lectures par Aziz THIAM, autour de son dernier livre, Treize chocolats, Éditions Atlantica.
  • Les RUCHES et le MIEL, par Daniel BEQUEREL, apiculteur creillois : démonstration, vente et dégustation du miel de printemps « toutes fleurs ». Présentation d’une ruche pédagogique. En partenariat avec la Maison de la Ville

AUTEURS PRESENTS

  • AUTEURS LITTÉRATURE GÉNÉRALE :
SIRE CÉDRIC, Alvaro ESCOBAR MOLINA,Gisèle HARRUS-REVIDI,  Philippe LACOCHE, Philippe LORIN, Sylvie PAYET, Mélanie RENESSON, Jacques SALOMÉ, Geneviève SENGER, Valère  STARASELSKI, Lucien SUEL, Matthieu VALENTIN, Marie VAREILLE
  • AUTEURS BD :
Mathieu BABLET, Éric BUCHE, David FRANÇOIS, Boris GUILLOTEAU, Gaëlle HERSENT,  Cathy KARSENTY, Alain KOKOR, SINGEON, STI, Greg TESSIER, TAREK, Vincent POMPETTI.
  • AUTEURS JEUNESSE :
Gilles BIZOUERNE, Isabel CANTIN, Céline CLAIRE, Séverine DE LA
PORTE DES VAUX, Flavie DESSEAUX JOLLY, Mymi DOINET,
Erlina DOHO, Paul ECHEGOYEN, Ghislaine LAMOTTE, Jean-
Louis LE CRAVER, Maxime METRON, Gauthier PIÉRARD,
Hervé ROBERTI, Delphine ROUX, Sylvain RUMELLO,
Aline SARREAU, Aziz THIAM, Muriel ZURCHER

CAUSERIE

17h00Un éditeur et ses auteurs,

Joël LEVEQUE, A contresens Editions
Mathieu VALENTIN, Le Quatrième Ordre-Resistances
Mélanie RENESSON, Zoprane Test 32

CONFERENCES

15h00 : Ce que manger veut dire !

Gisèle HARRUS-REVIDI,  auteur de Psychanalyse de la gourmandise, Petite Bibliothèque Payot. Qu’est-ce que la gourmandise ? Une manière d’être au monde, une jouissance, de l’air, de l’eau, du goût, du souffle, des odeurs…

CONTES

  •  A 10h00 – 10h30 et 11h : RACONTE-TAPIS « La Souris qui cherchait un mari » La journée commence bien pour la souris : elle a trouvé une pièce ! Elle court s’acheter un ruban au marché et part…en quête d’un mari. Coq, cheval, canard cochon… Ils ont beau donner de la voix, aucun ne la séduit. PS/MS/GS
  • 11h00 : Gilles BIZOUERNE : « Même pas peur. » Des histoires surprenantes racontées du bout des lèvres, du bout des doigts. Entre éclats de rire et frissons, une rencontre cocasse et ludique. Tout public à partir de 4 ans
  •  14h30 : Gilles BIZOUERNE : « Comme sur des roulettes ! » Chaud devant ! Des aventures pittoresques, des personnages truculents, des voyages inédits. Tout public à partir de 7 ans
  • 15h30 : Véronique de MIOMANDRE : « Philtre d’Amour. » En amour, il n’y a pas de recette. Mais il y a un philtre… À boire à tout âge et sans  modération ! Spectacle léger et pétillant par une conteuse cuisinière. Dégustation après  spectacle. Tout public à partir de 6 ans
  • 16h30 : Nora ACEVAL : « Krimissa, le mari gourmand. » Krimissa ou Petite figue est le surnom de ce paysan qui ne résiste pas aux figues. À cause de sa gourmandise, il met en péril toute la famille. Manger ou être mangé ? En guise de dessert : des devinettes gourmandes.Tout public à partir de 7 ans 

ENTRETIENS

14h00 : Philippe LORIN, Chez Barbara, La Dame brune, Editions du Rocher
Vingt ans déjà que Barbara a disparu. Pourtant personne n’a oublié l’interprète de L’Aigle noir ou de Göttingen. Le timbre de sa voix si particulière, la profondeur de sa poésie et la musicalité de ses compositions épousent sa fragilité mais aussi sa force, disent les blessures enfouies, les combats menés et les petites choses toutes simples qui revêtent alors une dimension universelle.« Ce qui domine toujours, c’est l’idée qu’elle « chante vrai », qu’elle ne « joue » pas. Son désespoir et son désir de vivre et d’aimer rejoignent ceux de son public, les mêmes aveux en demi-teintes, la même inconsolable nostalgie, indéfinissable pourtant, où se mêlent les souvenirs de l’enfance, la peur de la mort et sa fascination, et aussi le même émerveillement devant la nature entière que chaque saison renouvelle. »

14h15 : François THIBAUX, Les rois barbares, Editions de la librairie du Labyrinthe
Avec Les rois barbares, François Thibaux remonte le temps, de 2015 à 1950, de la « terre grasse » de Picardie, « pays de brume et de pluie », jusqu’au désert de cailloux et de sable où la mort va frapper, encore. Car elle frappe souvent dans le livre, et dès la première nouvelle, contrariant sans pitié les amours qui éclosent, réduisant les chairs vives à l’état de fantômes

14h30 : Sylvie PAYET, Camelia rouge, L’Harmattan
Camélia rouge est un voyage où la nature et l’histoire sont omniprésentes. Il se conçoit comme un tableau sensoriel et coloré où se profilent, en toile de fond, l’univers de la vigne et celui des Cathares. Au coeur du roman : deux hommes passionnés mais aux univers opposés. Et Camille, sensuelle, libre et   aventureuse.

 15h00 : Geneviève SENGER, Le Roman d’Elsa, Editions Presse de la Cité
Elsa Samuelson, issue de la grande bourgeoisie parisienne, veut devenir médecin. En échange d’un mariage arrangé avec un aristocrate désargenté, elle verra sa détermination récompensée. Au point de sacrifier sa vie de femme et de renoncer à la maternité ?

16h00 : SIRE CEDRIC, Du feu de l’enfer, Editions Presses de la Cité
Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et soeur. Un jour, l’une des combines d’Ariel tourne mal
et Manon se retrouve complice malgré elle.

 

16h15 : Valère STARASELSKI, Le Parlement des cigognes, Editions Le Cherche-midi
Cracovie, au cœur de l’Europe : durant la visite d’une galerie de peintures, de jeunes français rencontrent un vieillard insolite portant nœud papillon en laine et canne à pommeau. Il se tient immobile devant un tableau représentant des cigognes. Qui est cet homme si irradiant d’énergie ? Au travers d’un récit bouleversant, le vieil homme témoigne de son expérience dans un pays jadis asservi par les nazis. Il livre cette part de vérité sans laquelle il n’est pas de liberté possible. Cette vérité irréparable que l’on porte en soi pour toujours.

16h30 : Marie VAREILLE, Là où tu iras j’irai, Editions Mazarine
Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique. Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier.

16h45 : Lucien SUEL, Angèle, ou le syndrome de la wassingue, Cours toujours Editions
Angèle est une petite fille un peu étrange, qui s’imprègne de son quotidien, s’imbibe du bien et du mal et se noie dans ses rêves, sans parvenir à extraire, exprimer, essorer… Roman sur l’enfance et l’innocence, ode à la vie et à la nature, Angèle ou le Syndrome de la wassingue est aussi un récit d’apprentissage dont le chant monte crescendo, du murmure à l’envol lyrique, pour accompagner son merveilleux personnage sur un chemin onirique et libératoire.

LECTURE ET MUSIQUE

17h30 : La cuisine du jardinier !
Animation-lecture de trois textes sur la gourmandise de et avec Lucien SUEL.
Musique : Bakytgul HUMBERT-ISKAKOVA, violoncelliste